D’une ville à l’autre la comparaison internationale sur Radio Aligre le 25 mars 2019

, par  Yankel Fijalkow

D’une ville à l’autre
La comparaison internationale en sociologie urbaine, Sous la direction de
Jean-Yves Authier, Vincent Baggioni, Bruno Cousin, Yankel Fijalkow et Lydie Launay, La Découverte, 2019

Sans comparaison pas de sociologie écrivait Durkheim, en 1894. Aujourd’hui, les sociologues urbains cherchent une méthodologie adaptée pour comparer les villes. A l’heure de la mondialisation du commerce et des migrations on est tenté de penser qu’elles se sont « américanisées » et devenues similaires. Or, comparer permet de prendre ses distances avec des réalités habituellement perçues comme « naturelles ». Dans cet ouvrage, plusieurs experts s’interrogent : comment comparer les structures sociales et spatiales des villes ? Peut-on par exemple vraiment dire que les classes sociales supérieures sont, à Paris, plus cantonnées et ségrégées dans certains quartiers de Rio de Janeiro ? Comment comparer les pratiques sociales telles que laisser, ou non, son enfant aller seul à l’école en France et aux Etats-Unis ? De quelle manière les mots servent à la comparaison (par exemple le terme de « ghetto ») et décrivent des réalités transnationales et non des contextes particuliers ? Que les démarches comparatistes mobilisent des statistiques ou des éléments qualitatifs peu importe ! L’essentiel pour la plupart des sociologues urbains est de prendre le temps de la réflexion, de résister aux demandes pressantes et mal définies des institutions et de ne pas céder aux automatismes de la recherche.