Le confinement bouscule nos manières d’habiter Avec Nadine Roudil The conversation

, par  Yankel Fijalkow

Que l’on vive en appartement, au cœur des villes, ou en pavillon, dans leurs périphéries, les modèles culturels qui caractérisent la manière d’habiter chez soi sont de trois ordres. Ils déterminent la frontière entre espaces public et privé. Ils fondent notre identité sociale. Enfin, ils organisent les relations intra-familiales à l’échelle domestique.

Le confinement imposé pour lutter contre l’épidémie de Covid-19 vient bouleverser ces références. La confrontation à l’espace public se réduit, les interactions familiales et les rapports de genre se modifient dans le logement, de sorte qu’émerge une nouvelle définition du foyer.

Lien vers l’article :

https://theconversation.com/le-confinement-bouscule-nos-manieres-dhabiter-135061